Mon job - Partie I - L'apiéceur

July 11, 2016

Il faut que je vous parle de mon travail que j'adore, celui que je fais avec L'apiéceur et Violette Tannenbaum

 

C'est tellement chouette que je vais diviser ça en deux parties, prendre le temps de vous parler de chacune de ces marques. 

 

Alors... L'apiéceur et l'art du costume sur-mesure... 

 

Ça fait déjà deux ans que je travaille avec Camille, la fondatrice de la marque.

Tout a commencé lorsque j'étais en école de Communication de Mode. Elle cherchait une stagiaire pour s'occuper de sa nouvelle marque, qu'elle avait lancé depuis quelques mois. Parfait, moi, j'étais en recherche de stage, on s'est rencontrées, et ça a matché. 

 

Au début, mon boulot, c'était surtout créer un discours autour de la marque. Trouver une identité visuelle à travers le site, les réseaux sociaux et les books papiers. 

Maintenant (en plus d'alimenter les réseaux sociaux), je suis avec elle sur les salons, j'organise avec Camille les shootings des nouvelles collections, on va visiter des lieux sous la pluie, en ce disant que peut être que s'il fait beau ce sera cool, on fabrique des portants dans la cours pour les salons, les imprimeurs de la rue nous connaissent par coeur avec désirs farfelus de reliures et papier recyclé... 

 

Mais ce que j'aime le plus, c'est qu'elle m'écoute et qu'on a un vrai dialogue.  

 

À la base, je suis loin d'être une meuf épurée, graphique et simple. J'aime les chiens, les fleurs et les blagues de cul. Pas vraiment l'identité de la marque quoi ( ok, j'avoue, qu'elle marque a comme identité les blagues de cul ? Aucune, mais y a un concept à creuser ! ) 

Du coup, j'ai dû m'oublier, essayer de comprendre ce que voulait Camille et trouver la bonne manière de le mettre en images. J'ai adoré le challenge, on a beaucoup beaucoup beaucoup parlé avant de ne plus avoir besoin de Pinterest pour se comprendre.

 

J'ai pu lui proposer plein de choses, faire des moodboards pour le site, le refaire et le refaire encore, trouver des concepts pour les shootings, prendre ses costumes pour mes shootings persos, et même la prendre en photo ( j'adore prendre une photo des gens avec qui je partage des choses, je me dis qu'un jour si j'ai un enfant je lui raconterais tout avec mes yeux, donc avec ma manière de voir les autres ). 

 

 

Elle connaît vraiment bien son travail, après des études de style, elle a appris pendant deux ans le modélisme et surtout le costume d'homme. Du coup, elle sait exactement ce qui est juste pour sa marque et la qualité qu'elle veut transmettre. Et même si parfois, elle met un bémol, elle est toujours partante pour me suivre !

 

Faire de la communication pour des marques comme L'apiéceur, c'est juste du bonheur en fait... À vrai dire, ça m'a beaucoup aidé à prendre confiance en moi et dans mon travail de photographe. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc, voilà, c'était une petite partie de mes histoires de travail.

 

À très vite. 

Please reload

Recent Posts

August 4, 2016

July 3, 2016

June 27, 2016

Please reload

Archive
Please reload

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Follow Us
  • Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle
  • Pinterest - Grey Circle
  • Tumblr - Grey Circle